Tous les médias
  • Tous les médias
  • Photo
  • Vidéo
  • Son
Recherche avancée
Ensemble de recherche :
Tous les médias
  • Tous les médias
  • Photo
  • Vidéo
  • Son
Recherche par géolocalisation
Rechercher :
Entrez un lieu, une adresse, une ville, un pays... :
Distance :  près
Ensemble de recherche :
Tous les médias
  • Tous les médias
  • Photo
  • Vidéo
  • Son
Recherche par couleur
Ensemble de recherche :
Tous les médias
  • Tous les médias
  • Photo
  • Vidéo
  • Son
Fonds :
Référence :
IRD_078077
Titre :
Science participative au service de la pêche, Brésil
Légende :
Le groupe de jeunes militants des « Gardiens du Bien-Vivre » (Guardiões do Bem-Viver) se forme pour répliquer le jeu sérieux Pesca Viva.
Centre de la Feagle (Federation des associations agro- extrativiste de la région du Lago-grande), région du Lago Grande, État du Pará (Brésil)
Date :
18/03/2022
Lieu :
Mention obligatoire :
Mots clés :
Contexte :
Les projets BONDS et SABERES étudient les pêcheries en Amazonie brésilienne, dans une zone où la disponibilité de la ressource est en diminution en raison de facteurs divers (pêche industrielle, changements climatiques, construction d’infrastructures). Dans ce cadre, des chercheur·e·s brésilien·ne·s et français·e·s réalisent des ateliers dans les communautés riveraines grâce à la modélisation d’accompagnement, une approche participative qui se matérialise dans la co-construction d’un jeu sérieux, ‘Pesca Viva’, où les acteurs du territoire sont amenés à jouer leur propre rôle. Le jeu tente de reproduire de manière fidèle, bien que simplifiée, la dynamique socio-environnementale du milieu, en intégrant autant les connaissances des chercheur·e·s que celles des acteurs et actrices du territoire, notamment des pêcheurs.
Les ateliers permettent aux participant·e·s de dialoguer sur le jeu et la ressource à partager entre eux et avec les chercheur·e·s. À terme, l’idée sera d’aboutir à une vision collective des enjeux et défis à relever pour permettre une gestion durable du territoire. Une des perspectives futures est que le jeu puisse être réapproprié par les populations locales sans l’équipe de chercheur·e·s, but dans lequel a été organisé avec ce groupe de jeunes militants (Les Gardiens du Bien Vivre sont un groupe militant, en lutte contre l’exploitation minière).

Lien vers l’actualité : https://www.ird.fr/mission-de-terrain-dans-la-basse-amazone-pour-une-gestion-durable-de-la-peche
Utilisation autorisée
Sélection
Voir sélection
Déposer ici pour retirer de la sélection