Tous les médias
  • Tous les médias
  • Photo
  • Vidéo
  • Son
Recherche avancée
Ensemble de recherche :
Tous les médias
  • Tous les médias
  • Photo
  • Vidéo
  • Son
Recherche par géolocalisation
Rechercher :
Entrez un lieu, une adresse, une ville, un pays... :
Distance :  près
Ensemble de recherche :
Tous les médias
  • Tous les médias
  • Photo
  • Vidéo
  • Son
Recherche par couleur
Ensemble de recherche :
Tous les médias
  • Tous les médias
  • Photo
  • Vidéo
  • Son
Qualité disponible :
Impression pleine page (A4)
Fonds :
Référence :
IRD_076047
Nom de la collection :
Titre :
Robot transstockeur, Montpellier
Légende :
Ici le robot transstockeur au sein du bâtiment d’ARCAD.
Ce dispositif automatisé se déplace dans les allées dédiées au stockage de caissons de rangement. Il assure avec efficacité et rapidité différentes tâches telles que entrées, sorties, prises et dépose des bacs et permet de les ranger sur différents rayonnages, pour certains à grande hauteur.
Date :
06/10/2021
Zone géographique :
Lieu :
Mention obligatoire :
Mots clés :
Thématique :
Contexte :
Conserver l’agrobiodiversité pour adapter les cultures aux changements climatiques. Le 6 octobre 2021, l'IRD, le Cirad, l'INRAE et l’Institut Agro ont inauguré à Montpellier, deux infrastructures vouées à jouer un rôle majeur dans l’adaptation des cultures aux changements climatiques.
- la 1ère, un centre de ressources génétiques, ARCAD, contribue à conserver la diversité végétale cultivée méditerranéenne et tropicale, essentielle à l’amélioration des plantes dans le cadre d’une transition agroécologique.
- la seconde, une serre nommée AbioPhen, simule les climats de demain.

Avec ARCAD (Agropolis Resource Centre for Crop Conservation, Adaptation and Diversity) - hébergé par INRAE - se met en place à Montpellier un centre de niveau mondial dédié à la conservation et à l’étude des ressources génétiques des plantes cultivées méditerranéennes et tropicales. ARCAD rassemble les principales collections de ressources génétiques végétales de l'IRD, du Cirad et d’INRAE devenant ainsi la 1ère « banque » française de conservation de plantes cultivées.
Il regroupe près de 50.000 échantillons (vigne, maïs, Medicagol, sorgho, blé dur, riz, mil, coton, fonio, arachide, cacao, café, arbres forestiers…), sous forme de graines ou plantes in vitro...
Utilisation autorisée
Julie SANSOULET
Fonction : Auteur(e)
Sélection
Voir sélection
Déposer ici pour retirer de la sélection