Tous les médias
  • Tous les médias
  • Photo
  • Vidéo
  • Son
Recherche avancée
Ensemble de recherche :
Tous les médias
  • Tous les médias
  • Photo
  • Vidéo
  • Son
Recherche par géolocalisation
Rechercher :
Entrez un lieu, une adresse, une ville, un pays... :
Distance :  près
Ensemble de recherche :
Tous les médias
  • Tous les médias
  • Photo
  • Vidéo
  • Son
Recherche par couleur
Ensemble de recherche :
Tous les médias
  • Tous les médias
  • Photo
  • Vidéo
  • Son
Code HTML : Copiez-collez le code ci-dessous pour intégrer le média dans une page Web.
Voir aussi :
Infos techniques :
Durée :
00:46:03
Fonds :
Référence :
IRD_070015
Nom de la collection :
Titre :
créatures du froid - version 43'
Résumé :
Dans les environnements froids, les micro-organismes sont les rois. Ils sont à la base d’écosystèmes fragiles menacés par le réchauffement climatique.
Les scientifiques étudient comment ces espèces parviennent à survivre dans des milieux aussi instables et éphémères que sont la neige ou la glace.

Au Spitzberg, les plantes ont des poils et poussent en coussinets pour lutter contre le froid. Dans l’eau glacée des lacs d’altitude, des crustacés comme les daphnies pullulent et pondent des œufs très résistants qui éclosent quand les conditions sont meilleures.

L’Inlandsis, la calotte glaciaire du Groenland, est un des endroits les plus hostiles de la planète. Des conditions qui n’effraient pas le tardigrade, capable d’entrer en état de cryptobiose, lui permettant de ralentir son métabolisme.

En Antarctique, les micro-algues poussent même sous la banquise. Avec le plancton, c’est un menu de choix pour le krill. Cette petite crevette ne craint pas l’eau glacée et elle est la clef de toute la chaîne alimentaire antarctique. C’est une ressource énergétique colossale pour les prédateurs des eaux australes, du manchot à la baleine en passant par le poisson des glaces.

Ce poisson est un véritable extrêmophile. Son sang est devenu transparent et l’oxygène est directement filtré par ses énormes branchies. Il produit aussi des protéines qui jouent le rôle d’antigel.

En Antarctique des scientifiques étudient la capacité de gestion énergétique chez les manchots d'Adélie.

Tous ces organismes et ces écosystèmes sont fragiles, on sait aujourd’hui qu’un degré d’élévation de la température moyenne sur l’ensemble de la planète correspond à une augmentation de 2 degrés au niveau des pôles. Les organismes adaptés au froid seront certainement les premiers sur la planète à subir lourdement les effets des variations climatiques actuelles.
Lieu :
Mention obligatoire :
Mots clés :
Thématiques numérisud :
Autorisation préalable nécessaire, veuillez passer commande
Intervenant principal
AMOUROUX Vincent
Fonction : Réalisateur / Réalisatrice
Type de droit : Droits non commerciaux
Autres intervenants
ARTE
Fonction : Producteur / Productrice
Type de droit : Droits non commerciaux
CNRS
Fonction : Producteur / Productrice
Type de droit : Droits non commerciaux
IPEV
Fonction : Producteur / Productrice
Type de droit : Droits non commerciaux
IRD
Fonction : Producteur / Productrice
Type de droit : Droits non commerciaux
Mona Lisa Production
Fonction : Producteur / Productrice
Type de droit : Droits non commerciaux
Spele'Ice
Fonction : Producteur / Productrice
Type de droit : Droits non commerciaux
AMOUROUX Vincent
Fonction : Auteur(e)
Type de droit : Droits non commerciaux
IRD - Restrictions Vidéo
Fonction : Droits d'accès
Type de droit : Droits de reproduction et de diffusion réservés
Autorisation préalable
Sélection
Voir sélection
Déposer ici pour retirer de la sélection