Tous les médias
  • Tous les médias
  • Photo
  • Vidéo
  • Son
Recherche avancée
Ensemble de recherche :
Tous les médias
  • Tous les médias
  • Photo
  • Vidéo
  • Son
Recherche par couleur
Ensemble de recherche :
Tous les médias
  • Tous les médias
  • Photo
  • Vidéo
  • Son
Infos techniques :
Fonds :
Référence :
IRD_045813
Nom de la collection :
Titre :
Installation de pièges à glossines au Burkina Faso
Légende :
Installation de pièges à glossines (ou mouches tsé-tsé) au bord d¿un cours d¿eau temporaire au Burkina Faso. Les glossines transmettent les trypanosomes, des parasites responsables de la Trypanosomiase Humaine Africaine (THA ou maladie du sommeil) et de la Trypanosomose Animale Africaine (TAA ou Nagana).
Ici, il s¿agit d¿un piège biconique Challier & Laveissière (1973), du nom de ses inventeurs. Il repose sur l'attirance, déterminée à la suite d'études fondamentales, des glossines pour le bleu phtalogène : attirées par le bleu de ce piège, les mouches pénètrent dans le piège par le bas noir et se dirigent ensuite vers le haut attirées par la lumière (partie blanche) avant de se retrouver piégées dans un cône de tulle. Lorsqu¿il n¿est pas utilisé dans un but de recherche, mais pour la lutte, le piège peut être imprégné d¿insecticide (deltaméthrine) afin de tuer, en plus des glossines qui entrent dans le piège, celles qui se posent dessus.
Ces lieux humides où les hommes viennent s¿approvisionner en eau constituent des lieux à risque de transmission puisque le contact entre l¿homme et le vecteur est important. L¿identification des lieux à risque de transmission permet de mieux cibler la lutte entomologique et donc d¿améliorer le contrôle de la maladie.
Date :
09/11/2002
Lieu :
Mention obligatoire :
Mots clés :
Utilisation autorisée
Intervenant principal
Courtin, Fabrice
Fonction : Auteur(e)
Autres intervenants
Courtin, Fabrice
Fonction : Rédacteur / rédactrice
Sélection
Voir sélection
Déposer ici pour retirer de la sélection